Sidebar

Etudes Médicales

Cycles de formation

Les études médicales comportent 3 cycles :

  • Un premier cycle des études médicales (P.C.E.M) qui dure deux (2) années,
  • Un deuxième cycle des études médicales (D.C.E.M) qui dure quatre (4) années,
  • Un troisième cycle des études médicales (T.C.E.M) qui conduit soit :
    • à l'obtention du diplôme national de docteur en médecine et à l'habilitation à l'exercice de la médecine de famille après une formation de deux années,
    • à l'obtention du diplôme de médecin spécialiste après une formation de 4 à 5 années selon le cursus de la spécialité médicale choisie.

Les études susvisées sont organisées soit par disciplines, soit par thèmes pluridisciplinaires, soit par modules, soit par certificats.
Les études en vue de l'obtention du diplôme national de docteur en médecine habilitant à l'exercice de la médecine de famille durent donc huit (8) années.
Les études en vue de l'obtention du diplôme national de médecin spécialiste durent donc de dix (10) à onze (11) ans selon la spécialité choisie

Les enseignements dispensés dans le cadre des études médicales sont réalisés en fonction des besoins, dans les lieux d'apprentissage les plus appropriés au sein de la faculté ou au sein des terrains de stage agréés et utilisent les techniques d'enseignement et d'apprentissage les plus adaptées aux compétences cognitives, sensori-motrices et relationnelles à acquérir par l'étudiant.

Méthodes pédagogiques centrées sur l'étudiant

L'enseignement dans les facultés de médecine privilégie les nouvelles méthodes pédagogiques centrées sur l'étudiant, fondées sur une approche transdisciplinaire, favorisant le développement précoce des aptitudes d'auto-formation et se basant sur l'intégration des connaissances et la résolution des problèmes. L'enseignement peut se faire sous une forme présentielle, distancielle ou sous toute autre forme pouvant favoriser l’auto-formation chez l'étudiant.

Le premier cycle des études médicales (P.C.E.M)

Il dure deux années. Il se présente sous forme d'un enseignement - apprentissage dans les facultés de médecine et dans les structures de stage agréées par les conseils scientifiques de ces facultés. Il a pour finalité de préparer l'étudiant à l'acquisition notamment d'un savoir pré-clinique, d'habiletés et d'attitudes lui permettant de suivre le cursus du deuxième cycle des études médicales (D.C.E.M).
Le premier cycle des études médicales (P.C.E.M.) comprend un enseignement relatif à :

  • l'approche globale de la santé,
  • l'état de santé de l'individu sain,
  •  la nature, l'origine, le développement, l'expression et l'issue d'un problème de santé,
  • la méthodologie pour résoudre des problèmes de santé,
  • les fondements philosophiques, éthiques, psychologiques et sociologiques de la santé,
  • les bases de la communication,
  • l'étude des signes des maladies (séméiologie).

Sont admis à s'inscrire en première année du premier cycle des études médicales (P.C.E.M1 les étudiants titulaires du baccalauréat de l'enseignement secondaire ou d'un diplôme admis en équivalence et orientés vers les établissements d'enseignement supérieur et de recherche habilités à délivrer le diplôme national de docteur en médecine  soit pour:

  • les étudiants titulaires du baccalauréat obtenu la même année de l'orientation,
  • les étudiants qui ont réussi au concours de réorientation
  • les étudiants titulaires d'un baccalauréat obtenu au cours de l'année antérieure à l'année d'orientation, et dont le score leur permettait d'être orienté en médecine dans la limite de 5% des places disponibles et ce, hors quota.

Les inscriptions sont annuelles. Chaque étudiant est tenu de renouveler son inscription au début de chaque année universitaire. Les étudiants du premier cycle des études médicales (P.C.E.M) ne peuvent en principe, procéder à plus de trois (3) inscriptions. Toutefois le conseil de l'établissement peut après l'examen de son dossier autoriser l'étudiant à procéder à une quatrième inscription.

Le deuxième cycle des études médicales (D.C.E.M)

Sont admis à s'inscrire en première année du deuxième cycle des études médicales (D.C.E.M), les étudiants ayant satisfait aux conditions de réussite aux études du premier cycle. Aucun crédit n'est accordé lors du passage du premier au deuxième cycle.

Le deuxième cycle des études médicales (D.C.E.M.)  dure quatre années dont trois années d'externat et une année de stage interné (D.C.E.M 4) qui comporte un enseignement - apprentissage dans les facultés de médecine et dans les structures de stage agréées par les conseils scientifiques de ces facultés.
Ce deuxième cycle est consacré à la formation clinique et à l'enseignement des pathologies spécifiques sous l'angle scientifique, clinique et médico-social.
Le deuxième cycle des études médicales prépare l'étudiant au troisième cycle des études médicales.
Les enseignements du deuxième cycle d'études médicales (D.C.E.M.) permettent à l'étudiant d'acquérir, les compétences professionnelles nécessaires pour pouvoir répondre aux besoins de la santé de la population sur les plans préventifs, curatifs, palliatifs et de réadaptation.
Dans ce but le programme du deuxième cycle d'études médicales (D.C.E.M.) inclut les enseignements portant sur :

  • la prise en charge clinique et thérapeutique des pathologies courantes affectant l'organisme humain, quelle qu'en soit l'origine,
  • les aspects médico-sociaux de la santé en termes de prévention, d'épidémiologie, d'économie et de la sociologie de la santé.
  • Les aspects légaux, éthiques déontologiques et organisationnels de la santé et de la professionmédicale.

Le programme du deuxième cycle des études médicales (D.C.E.M.) doit viser le développement chez l'étudiant des capacités de communication et de l'esprit du développement de l'analyse critique des données scientifiques.

Les étudiants du deuxième cycle des études médicales (D.C.E.M) peuvent, en principe, procéder à six (6) inscriptions. Toutefois le conseil de l'établissement peut après l'examen de son dossier autoriser l'étudiant à prendre une septième (7) inscription.

Les enseignements de chaque année universitaire du premier cycle des études médicales
(P.C.E.M) et des trois premières années du deuxième cycle d'études médicales (D.C.E.M) sont sanctionnés par un examen de passage comportant deux sessions, une principale et une de rattrapage.

La mutation d’un établissement à un autre

 La mutation d'un établissement à un autre en cours d'études peut s'effectuer, compte tenu des places disponibles, pour les étudiants ayant satisfait aux conditions de réussite aux études du premier cycle, ou à celles des années suivantes sous réserve de la conformité des programmes enseignés dans l'établissement d'origine à ceux de l'établissement d'accueil.

Stages internés ou  (D.C.E.M 4)

Aucun crédit n'est accepté lors du passage à la 4ème  année du deuxième cycle (D.C.E.M 4) correspondant à l'année de stage interné.

Le stage interné ou la quatrième année du deuxième cycle des études médicales (D.C.E.M 4) commence le 1er janvier de chaque année et comporte trois périodes de stage interné de quatre mois chacune dont une en médecine et l'autre en chirurgie.
La troisième période de stage pour les internes en médecine de famille est obligatoirement effectuée soit en gynécologie obstétrique, soit en pédiatrie.

La quatrième année du deuxième cycle des études médicales (D.C.E.M 4) est sanctionnée par un examen pratique.

Troisième cycle des études médicales (T.C.E.M) concernant la médecine de famille

Sont admis à s'inscrire en médecine de famille, les étudiants ayant validé l'ensemble de leur deuxième cycle des études médicales et qui :

  • ont opté d'emblée pour la médecine de famille dès la fin de la troisième année du deuxième cycle de études médicales (D.C.E.M 3), ou
  • ne sont plus candidats au concours de résidanat en médecine, ou
  • ont réussi le concours du résidanat et qui optent finalement pour la médecine de famille. Ces étudiants auront la priorité lors du choix du service des stages,
  • ont opté pour la formation en médecine de famille après l'accomplissement de deux ans au maximum d'un cursus de résidanat d'une autre spécialité.

Le cursus du troisième cycle des études médicales concernant la médecine de famille comporte outre les stages, des enseignements structurés assurés par les facultés de médecine en collaboration avec le collège national de médecine de famille sous forme d'ateliers, de séminaires ou toute autre forme d'enseignement approprié.

La formation en médecine de famille est organisée sur la base d'un découpage géographique de répartition des terrains de stage entre les facultés de médecine. Chaque candidat relève de sa faculté d'origine et les changements de terrains de stage peuvent être accordés en début de programme par le collège national de médecine de famille.

Les internes de médecine de famille sont soumis à une formation de deux années réparties comme suit :

  • une année de formation dans les services universitaires agréés.
  • une année de formation dans les structures de santé de première et de deuxième ligne sous la responsabilité de maître de stages agréé par la faculté.

L'attestation d'habilitation à l'exercice de la médecine de famille est attribuée, par le collège national de médecine de famille, aux candidats ayant validé l'ensemble des formations pratiques et théoriques en médecine de famille.
L'attestation d'habilitation à l'exercice de la médecine de famille est également attribuée par le collège national de médecine de famille, aux médecins inscrits au conseil de l'ordre des médecins et qui attestent avoir exercé la médecine générale pendant au moins deux années.

Le diplôme national de docteur en médecine

Le diplôme national de docteur en médecine est délivré par les facultés de médecine aux étudiants ayant :
1- réussi aux examens du deuxième cycle et validé les stages de l’ensemble de ce cycle,
2- réussi aux examens cliniques,
3 -obtenu l'attestation d'habilitation à l'exercice de la médecine de famille octroyée par le collège national de médecine de famille,
4- soutenu avec succès une thèse.

Sont admis à soutenir la thèse de doctorat conduisant au diplôme national de docteur en médecine habilitant à l'exercice de la médecine de famille, les étudiants ayant validé les enseignements et les stages de l'ensemble du deuxième cycle, ayant réussi aux examens cliniques et étant en cours d'accomplissement du deuxième semestre de la deuxième année du troisième cycle des études médicales (T.C.E.M 3).

la spécialisation en médecine

La spécialisation en médecine a lieu dans le cadre du résidanat.
Le résidanat en médecine est ouvert aux :

  • étudiants ayant réussi aux examens de la troisième année du deuxième cycle (D.C.E.M 3),
  • docteurs en médecine,
  • médecins de la santé publique ayant une ancienneté de cinq (5) ans au moins, dans la limite de 10% des postes prévus.

Les spécialités pouvant être ouvertes au choix du résident sont les suivantes :

Médecine et spécialités médicales :

  • médecine interne,
  • maladies infectieuses,
  • réanimation médicale,
  • carcinologie médicale,
  • nutrition et maladies nutritionnelles,
  • hématologie clinique,
  • endocrinologie,
  • cardiologie,
  • néphrologie,
  • neurologie,
  • pneumologie,
  • rhumatologie,
  • gastro-entérologie,
  • médecine physique, rééducation et réadaptation fonctionnelle,
  • dermatologie,
  • pédiatrie,
  • psychiatrie,
  • pédo-psychiatrie,
  • imagerie médicale,
  • radiothérapie carcinologique,
  • médecine légale,
  • médecine de travail,
  • médecine préventive et communautaire,
  • anesthésie réanimation,
  • anatomie et cytologie pathologiques.
  • Chirurgie et spécialités chirurgicales :

    • chirurgie générale,
    • chirurgie carcinologique,
    • chirurgie thoracique,
    • chirurgie vasculaire périphérique,
    • chirurgie neurologique,
    • chirurgie urologique
    • chirurgie plastique, réparatrice et esthétique,
    • chirurgie orthopédique et traumatologique,
    • chirurgie pédiatrique,
    • chirurgie cardio-vasculaire,
    • ophtalmologie,
    • ORL,
    • stomatologie et chirurgie maxilo-faciale,
    • gynécologie obstétrique.

    Biologie et disciplines fondamentales :

    • biologie médicale,
    • biologie médicale option biochimie,
    • biologie médicale option microbiologie,
    • biologie médicale option parasitologie,
    • biologie médicale option immunologie,
    • biologie médicale option hématologie,
    • histo - embryologie,
    • physiologie et explorations fonctionnelles,
    • biophysique et médecine nucléaire,
    • pharmacologie,
    • génétique,
    • anatomie,
    • médecine d'urgence.

    Les candidats reçus au concours prennent leurs fonctions en qualité de résident le 1er janvier qui suit la proclamation du résultat du concours.

    Les résidents sont tenus d'effectuer une rotation dans les services hospitaliers et les départements des facultés de médecine dans la spécialité choisie. Cette rotation intervient tous les six (6) mois.

    Le résidanat est exercé dans le cadre du régime du plein temps intégral et dure de 4 à 5 ans selon la spécialité médicale choisie.

    Le titre d'ancien résident n'est acquis qu'au terme du cycle de résidanat dument validé.

    Le diplôme de médecin spécialiste est délivré aux résidents en médecine ayant effectué un cycle complet et subi avec succès l'examen national de spécialité sur épreuves pratiques et écrites.
    Les candidats audit examen doivent être titulaires du diplôme de docteur en médecine.