Sidebar

Relations Internationales

Association Médicale Mondiale

 L’AMM = Association Médicale Mondiale (World Medical Association)

 Créée en 1947, elle rassemble les délégués des associations médicales nationales (NMA = National Medical Associations = de tendance souvent syndicale) les plus représentatives et organise 2 réunions par an. Elle est à l’origine de déclarations d’éthique, résolutions ou prises de position renommées (Genève, Helsinki, Lisbonne, Tokyo, Washington,...) en faveur de la pratique d’une médecine davantage humaine, indépendante et de grande qualité. Elle a également publié un Manuel d'Ethique Médicale traduit en une vingtaine de langues.

 Le Conseil national lui est associé et contribue partiellement, à ce titre, à la cotisation annuelle. Il n’assiste que rarement aux réunions biannuelles

Conférence Francophone des Ordres Médicaux

Le CFOM – Conférence Francophone des Ordres Médicaux

C’est le 8 décembre 2006 à l’Hôpital militaire français du Val-de-Grâce à Paris que se sont réunis, pour la première fois, divers représentants de l’association des Ordres et Collèges des médecins francophones dont le représentant du Conseil National de l’Ordre des Médecins Tunisiens représenté par son Secrétaire Général à l’époque le Docteur Mohamed JOUINI . Ils ont rédigé, à cette occasion, la charte de base de ce qui est devenue la Conférence Francophone des Ordres Médicaux (CFOM). Sa vocation est la fédération des autorités de régulation de la profession médicale de l’espace mondial francophone. Sa finalité est la constitution d’un vaste terrain d’échanges spécifiquement éthiques et déontologiques et de promotion d’une médecine de qualité au service des patients dans la «». Ses statuts définitifs ont été approuvés en 2007

Charte

Les Ordres et Collèges des Médecins Francophones:

  • conscients des difficultés auxquelles ils doivent faire face et décidés à apporter leurs contributions aux pouvoirs publics dans le domaine de la santé;
  • conscients des défis que doivent relever les Médecins et les professionnels de la santé dans un monde de plus en plus globalisé;
  • conscients de leur responsabilité vis-à-vis des populations et des autorités publiques;
  • conscients de la nécessité, pour chacun d'entre eux, d'atteindre les objectifs de santé du troisième millénaire à travers une politique de qualité de la médecine;
  • conscients de la mobilité croissante des patients, des risques pandémiques qui en découlent dans un contexte de pénurie et d'inégale répartition des professionnels de santé;
  • conscients que l'apport d'une coopération multilatérale les mettrait en meilleure position pour la réalisation de leur mission et l'aboutissement des réformes nécessaires.

Réunis en séance plénière à Paris le 8 décembre 2006, au Val de Grâce, ont décidé ce qui suit:
Le développement et la structuration d'un travail en commun doivent permettre de :

  • renforcer la concertation, la coordination et les échanges d'informations entre organismes ayant les mêmes missions de régulation.
  • conjuguer les efforts et les ressources de chacun, pour une meilleure efficacité de la collectivité médicale, au service des populations;
  • promouvoir les programmes de santé publique et en particulier de prévention;
  • promouvoir l'accès aux soins, notamment les soins d'urgence qui doivent être dispensés pour tous les patients quelles que soient leurs origines et en toutes circonstances;
  • préserver l'indépendance professionnelle du corps médical indispensable pour la prise en charge de l'ensemble des patients;
  • contribuer à l'amélioration de la formation médicale et à l'évaluation des pratiques professionnelles pour une médecine de qualité;
  • coopérer sur des projets spécifiques et multilatéraux;
  • évaluer l'impact de la mobilité des professionnels de santé et proposer les mesures nécessaires de régulation.

Union des Médecins Arabes

Fondé en mai 1961 par la société médicale égyptienne. Le Conseil National de l’Ordre des Médecins est membre depuis sa création, Le siège du Conseil National de l’Ordre des Médecins Tunisien abritera l’Union des Médecins Arabes de 1978 à 1986 et le docteur Hamouda Ben SLAMA en sera le Secrétaire Général tout le long de la période où l’UMA siégeait à Tunis. Depuis 1986 l’UMA récupère son siège au Caire à Dar El Hikma (Siège du Conseil National de l’Ordre des Médecins Egyptiens)
L’Union des Médecins Arabe vise à

  • Unifier les règles déontologiques et éthiques médicales dans les pays arabes
  • Assurer une reconnaissance mutuelle des diplômes de Médecine à travers les pays membres
  • Apporter, à travers le Comité de Secours Arabe, l’aide médicale et humanitaire aux pays arabes sinistrés ou en guerre

Le Conseil National de l’ordre des Médecins Tunisien est présents à toutes les réunions de l’UMA. Son actuel représentant pour une durée de mandat de quatre années à compter de 2017 est le Docteur Nazih ZGHAL il occupe le poste de secrétaire Général Adjoint et préside la commission d’unification du code de déontologie médicale.